loader image

     

               

ACTUALITÉS

Leurs conseils pour mieux vendre

DIAGADOM : Pour faire une vente en toute sérénité, quels sont vos conseils ?

Julien : Il faut essayer de créer la rareté du bien en choisissant stratégiquement où on va publier son annonce.

Benjamin : Pour bien réussir une vente, il est primordial d’être au prix du marché. Le prix est la donnée la plus importante c’est pour cela qu’il est essentiel de passer par un professionnel compétent pour réaliser l’estimation du bien.

DIAGADOM : Justement, comment être en adéquation avec les prix du marché ?

Benjamin : Qui de mieux pour vous conseiller qu’une agence située dans votre secteur ? Seul le professionnel qui connait parfaitement le quartier pourra estimer le bien au plus juste. Il fait régulièrement des études de marché comparatives et est témoin des tendances du marché. Il sait à quels prix sont vendus les biens similaires dans les environs. Et il sait parfaitement appréhender la nuance entre les prix affichés et les prix de vente (après négociation) : il y a souvent une différence.

DIAGADOM : Comment bien réussir une visite ?

Benjamin : Il faut bien connaître son client et ses critères. Il faut que le bien réponde à ses attentes parce que tout le monde ne fonctionne pas au coup de coeur. Les 30 premières secondes sont décisives : en général les clients savent très rapidement si ça peut leur convenir ou pas. C’est un ressenti lorsqu’ils se projettent lors de la visite.

Julien : Cependant il ne faut pas s’arrêter aux critères du client, il faut être subtil pour le créer ce coup de coeur. Si le client est séduit par le bien qu’on lui propose, il pourra revoir ses exigences. La vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain.

 

DIAGADOM : Quelles sont les erreurs à éviter lors d’une vente ?

Julien : Lors d’une visite il faut bien doser son discours car ce qui est vrai pour un client ne l’est pas forcément pour un autre. Il faut laisser l’opportunité à chacun de s’imaginer comme chez soi.

Benjamin : Selon moi, mettre son bien dans différentes agences et par conséquent à des prix différents est une erreur fatale. Si le bien est présent sur internet et dans des agences à des prix qui varient, cela peut laisser penser que le propriétaire est pressé et qu’il y a une possibilité élevée de négociation. Alors que si le prix est stable et en adéquation avec le marché, le prix de vente sera forcément très proche du prix affiché. Cela évite les négociations qui prennent du temps et les ventes à rallonge. Et bien sûr, avoir les diagnostics prêts ça rassure le futur acheteur, c’est important et obligatoire.

 

DIAGADOM : Faire des travaux avant la vente, est-ce utile ?

Benjamin : Faire des travaux n’est pas une nécessité. Ce n’est pas nécessaire de faire des grandes rénovations et d’engager des frais importants car il n’est pas certain que le vendeur récupère son investissement. Cependant faire un rafraichissement peut être très utile et bénéfique pour la vente. Il est évident qu’un bien vétuste ne se vendra pas au même prix qu’un bien où l’on peut directement poser ses bagages. Mais la différence de prix ne compensera pas forcément le prix des travaux.

Julien : Beaucoup de clients préfèrent acheter un bien avec des travaux à faire de sortes à refaire les lieux à leurs goûts. Cela ne les effraye pas et leur permet de faire quelque chose qui leur ressemble.

 

DIAGADOM : Quelle est l’utilité des diagnostics immobiliers dans le processus de vente ?

Benjamin : Les diagnostics nous permettent de rassurer les clients et de l’informer sur l’état du bien qu’ils souhaitent acheter. Ceux qui concernent l’électricité, l’amiante, le plomb et la loi Carrez sont très observés par les acheteurs. Ils servent à l’avertir sur l’état des installations, les anomalies, si des éléments doivent être changés…

Julien : Le diagnostic Carrez est très important, il représente une donnée qui aide à fixer le prix de vente. Cependant le prix au m2 reste une indication, beaucoup d’autres paramètres entrent en ligne de compte (la situation géographique, l’exposition, les nuisances sonores, les commodités…).  Quelqu’un qui n’est pas professionnel de l’immobilier ne pourra pas fixer un prix au plus juste, la différence entre le prix affiché et le prix de vente est trop importante.

 

                       

Benjamin Feldman travaille depuis 10 ans dans l’immobilier, un BTS en immobilier en poche, une 1ère expérience en agence, il saisit l’opportunité et ouvre sa propre structure en s’associant avec Julien Pinto.

« Voici 10 ans que je suis dans l’immobilier et je peux dire que la vie est faite d’opportunités. »

Benjamin FELDMAN

Co-directeur de l’agence immobilière L’ADRESSE à Noisiel

Julien PINTO

Co-directeur de l’agence immobilière L’ADRESSE à Noisiel

Julien Pinto, s’est passionné très jeune pour l’immobilier et a naturellement orienté ses études vers un BTS en immobilier. Il commence sa carrière chez Century 21 puis dans une agence indépendante à Lognes. Aujourd’hui il est associé à Benjamin Feldman d’abord sous l’enseigne PLACIMMO, ils font partie depuis 2 ans du réseau l’ADRESSE.

« Ce que j’affectionne particulièrement dans mon métier ? C’est le fait d’aider les gens dans leurs recherches, de les conseiller dans leurs projets et de les accompagner durant toute la démarche. »  

Auteurs :
Elodie Charriere (Linkedin)
libero. venenatis Praesent Praesent mattis risus. elit. ipsum massa Donec